Retour sur le Conseil municipal de Chambéry du 27 janvier 2016 dont la retransmission a été censurée par la municipalité !

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Retour sur le Conseil municipal de Chambéry du 27 janvier 2016 dont la retransmission a été censurée par la municipalité !

La vente du parking réservé aux usagers de la Maison des Syndicats : une opération immobilière de luxe (engagement de non construction de logements sociaux de la part du promoteur retenu par la municipalité) et purement financière avec une plus value de 1 140 000 € (cession par EDF à la ville pour 1 Franc symbolique !) et une remise en cause de l'accès des salariés aux organisations syndicales (des milliers de personnes concernées).

L'évacuation d'un lieu, symbole de l'exercice de la démocratie locale qu'est la salle des délibérations par les forces de l'ordre,  est inacceptable comme a été inacceptable l'attitude du maire qui a refusé toutes les propositions de notre élu Chambéry Cap A Gauche permettant de trouver des solutions de dialogue (report de la délibération au prochain conseil municipal du 10 février, suspension de la séance et entretien avec les organisations syndicales, ...). 
L'évacuation d'un lieu, symbole de l'exercice de la démocratie sociale qu'est la parcelle dédiée au stationnement des milliers de salariés se rendant à la Maison des syndicats est tout aussi inacceptable.
Voilà le vrai visage de cette municipalité : à droite toute. 
L’affaire ne devrait pas en rester là au vu du mouvement d’ensemble des organisations.
Après cette inadmissible évacuation par la police des salariés et permanents de la Maison des Syndicats venus protester contre la vente du parking leur permettant d’accéder chaque jour à la Maison des Syndicats, Guy Fajeau, conseiller municipal Cap à gauche, a pris la parole pour expliquer pourquoi il a décidé de quitter la séance du conseil municipal.

Commenter cet article