Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les élu-es, membres du conseil d'administration de Cristal Habitat

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les élu-es, membres du conseil d'administration de Cristal Habitat

Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les élu-es, membres du conseil d'administration de Cristal Habitat : Raphaële Mouric, Florence BOURGEOIS, Danièle GODDARD, Josette REMY, Sandra FERRARI, Corine WOLFF, Daniel BOUCHET, Gaëtan PAUCHET (vice-président), Thierry REPENTIN (président), Michel Dyen (vice-président), Luc BERTHOUD,

A la demande de locataires de Cristal Habitat, exprimant le besoin d'une réouverture d'un accueil physique en accès libre dans les agences nord et sud, nous avons initié une pétition qui a été remise au Directeur Général lors d'une rencontre devant l'agence du Biollay le vendredi 28 mai 2021.

Nous regrettons profondément qu'aucune piste de compromis n'ait été recherchée et que seule une fin de non-recevoir ait été opposée à notre proposition d'ouverture des portes une ou deux demi-journées par semaine permettant ainsi de répondre aux attentes des locataires pour lesquels l'obligation d'une démarche préalable de prise de rendez-vous est potentiellement excluante.

S'il va de soi qu'il ne pouvait en être autrement au cœur de la crise sanitaire et des périodes de confinement, il paraît difficilement soutenable que ces mesures exceptionnelles prises en des temps exceptionnels puissent désormais constituer une nouvelle norme de fonctionnement d'un service essentiel à la vie de la cité.

En effet, les témoignages que nous avons recueillis démontrent, s'il en était besoin, que le traitement des demandes des locataires par téléphone ou la réception uniquement sur rendez-vous –dont la qualité n'est nullement en cause– constitueraient, dès lors qu'elles seraient pérennisées, des modalités d'organisation interne sources d'écueil pour un grand nombre de personnes.

C'est pourquoi, ne comprenant pas le refus pur et simple d'examen de notre proposition, nous vous demandons solennellement, en votre qualité d'administratrices ou administrateurs, de l'étudier sérieusement et d'expérimenter une ouverture, même partielle des agences, avec un accueil physique en accès libre dans le cadre du respect des mesures sanitaires bien évidemment.

Le symbole de la "porte close" nous semble particulièrement négatif dans une société qui a plus que jamais besoin de retrouver le sens du lien social.

Il en va de l'image même de l'organisme que vous administrez, dont la mission de service public du logement social ne peut durablement être exercée comme pendant les confinements.

Dans l'attente de votre réponse, nous vous prions de recevoir, Mesdames et Messieurs, l'assurance de nos salutations distinguées.

Des locataires signataires de la pétition, soutenus par Chambéry Cap à Gauche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article