Les habitants des quartiers populaires doivent être respectés

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Les habitants des quartiers populaires doivent être respectés

Quand la solidarité prend tout son sens. Ce matin, nous étions quelques adhérents de Chambéry Cap à Gauche à mettre en concordance nos paroles et nos actes pour répondre à la demande d'une locataire qui depuis plusieurs mois avait comme vue extérieure un amoncellement de détritus et même un animal mort depuis le mois d'août. Il est à noter une nouvelle fois l'inertie ou l'indifférence des "institutionnels" informés de la situation depuis le mois d'avril 2015 !

Et après il ne faut s'étonner du sentiment d'abandon exprimé par une partie de la population.

Pour Chambéry Cap à Gauche, faire de la politique autrement, c'est retisser du lien social et politique avec cette population abandonnée.

Les habitants des quartiers populaires doivent être respectés
Les habitants des quartiers populaires doivent être respectés
Les habitants des quartiers populaires doivent être respectés

Commenter cet article