Avenir des écoles de Chambéry

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Avenir des écoles de Chambéry

Avenir des écoles maternelles La Grenouillère, Les Combes et Pablo Neruda des Hauts de Chambéry (Réseau d'Education Prioritaire +) et du groupe scolaire Waldeck Rousseau

POUR L'INSTANT.... ON NE FERME PAS...!

Après le forum Cinémas, les nouvelles qui nous parviennent de différentes sources citoyennes ou syndicales sont rassurantes : il n’y a pas de fermeture d’école prévue pour le moment (compte-rendu de la rencontre du syndicat SNUipp-FSU avec l'adjointe à l'éducation par le lien : http://73.snuipp.fr/spip.php?article2151).

Les inquiétudes de Chambéry Cap à Gauche, de son élu, de la communauté éducative sur les intentions de fermeture de la municipalité étaient légitimes. 

En effet, jusqu’ici, la ville n’avait pas levé toutes les inquiétudes, loin s’en faut, puisqu’elle avait :

  • exclu ses établissements de la mise aux normes d'accessibilité aux handicapés,
  • écrit à plusieurs reprises et dernièrement dans des délibérations du conseil municipal, nous citons "un effort de rationalisation des locaux est en cours, avec pour objectif, à terme, la fermeture de certains établissements isolés et le regroupement de certaines écoles",
  • commandé une étude "secret Défense" "visant à permettre une meilleure adéquation entre les bâtiments consacrés à l'éducation, les besoins des élèves et les contraintes financières de la ville",
  • programmé aucun travaux importants de rénovation

Il est toutefois pour le moins surprenant que les élus municipaux ne soient pas mis au courant des décisions ou arbitrages de la municipalité.

Michel Dantin nous avait pourtant promis une nouvelle gouvernance... mais c'était, il est vrai, durant la campagne électorale !

Notre élu va donc intervenir afin que ces établissements publics fassent l'objet des travaux nécessaires à leur bon fonctionnement et réintègrent le calendrier des travaux de mise aux normes d'accessibilité aux handicapés.

La vigilance reste tout de même de mise, puisqu’une réflexion semble engagée sur des possibilités de regroupements et/ou fermetures d’écoles d’ici les 2 ou 3 ans à venir.

Commenter cet article