Compte-Rendu du collectif Biollay-Jacob

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Compte-Rendu du collectif Biollay-Jacob

Réunion de travail du 16 novembre 2015

1/ Centre de santé

Face à la désertification médicale qui progresse le collectif Biollay-Jacob se donne comme objectif la création d’un centre de santé qui défend le principe d’une offre de soins de proximité pour tous sans se limiter nécessairement à la médecine générale. (notion de service public et de services au public)

Pour mener à bien ce projet qui revêt un enjeu politique, il apparaît nécessaire de l’intégrer dans le cadre de la politique de la ville et de mobiliser les membres du conseil de quartier du Biollay.

Il semble intéressant d’envisager ce projet en prenant en considération  le campus universitaire de Jacob-Bellecombette, qui compte plus de 4000 étudiants susceptibles d’être concernés également par l’offre de soins.

Pour y parvenir, il est décidé

  • dans un premier temps :
  • de rencontrer les médecins et les infirmières actuellement en exercice sur le territoire concerné.
  • de se rapprocher des intervenants du pôle santé qui réalisent des permanences au Biollay.
  • de contacter les élus des communes de Chambéry, de Jacob-Bellecombette. Ce contact devrait également permettre d’obtenir des informations sur l’avancement du projet de centre regroupant les professionnels médicaux libéraux à l’initiative de la ville de Chambéry.
  • au regard d’une part, du rôle accru des intercommunalités et d’autre part, du processus de mutualisation engagé entre l’agglomération de Chambéry et ses communes membres, il apparaît judicieux de prendre contact avec le vice-président en charge de la politique de la ville et la vice-présidente en charge de l’économie sociale et solidaire.
  • s’agissant de l’université, il est prévu de solliciter le responsable de l’UNEF.
  • il sera également opportun de contacter la CPAM ainsi que des mutuelles.
  • dans un second temps :
  • il est prévu de réaliser une enquête auprès de la population concernée au moyen d’un questionnaire afin de connaître les besoins. (pourquoi pas un partenariat avec les communes et l’agglo dans le but d’avoir un projet partagé)
  • un courrier sera également envoyé aux associations dont l’objet est en lien direct ou indirect avec les problématiques sociales et sanitaires défendues par le collectif afin d’une part, de les informer de l’existence de ce dernier et d’autre part, de les inviter à participer à la réflexion. (Régie Coup de Pouce, Café Biollay, CSAB…)

2/ Commerces et marchés

Il est indiqué que l’ancienne supérette installée sur Jacob-Bellecombette, devrait prochainement rouvrir. En revanche, la laverie du Biollay a définitivement fermé. De même, il n’existe plus de boucherie.

A ce jour, deux marchés sont organisés, l’un, au Biollay, le mercredi matin et l’autre, à Jacob, le jeudi matin.

Sans doute est-il opportun de rassembler les deux afin peut-être d’améliorer l’offre de produits (viande, poisson…). Un contact sera pris avec les adjoints de Chambéry et de Jacob-Bellecombette en charge de ce domaine.

3/ Divers

Est également évoquée la hausse du montant de la taxe d’habitation liée notamment à la suppression de l’abattement général à la base de 15% décidé par le conseil municipal de Chambéry. Il est rappelé que Cap à gauche va lancer une pétition visant son rétablissement.

Compte-Rendu du collectif Biollay-Jacob

Commenter cet article