Motion de soutien aux postiers de Chambéry qui se battent pour un service public postal chambérien répondant aux besoins des usagers présenté hier soir au Conseil Municipal

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Motion de soutien aux postiers de Chambéry qui se battent pour un service public postal chambérien répondant aux besoins des usagers présenté hier soir au Conseil Municipal

A la Poste de Chambéry, les réorganisations s’enchaînent dégradant la qualité de service due aux usagers et les conditions de travail des postiers. La plateforme de distribution du courrier va être totalement désorganisée avant la fin de l’année.

L’impact est lourd pour les chambériens : 

  • 13 suppressions de postes sur 103 agents sur l’ensemble des services (distribution, guichets, collectes, remises et services aux usagers ; 
  • Allongement de la journée de travail des postiers engendrant une distribution du courrier et de la presse plus tardive. Certains usagers, professionnels ou commerçants auront leur courrier au mieux à 15h.
  • Un service public postal à deux vitesses : usagers qui paieront pour avoir leur courrier à une heure donnée et les autres usagers.
  • Un recours de plus en plus important au remplacement des facteurs sur les tournées occasionnant de multiples erreurs et abandonnant le lien social avec la population

L’impact est lourd pour les postiers : 

  • Une charge de travail sous-évaluée comme par exemple une minute trente pour distribuer un recommandé, plus de temps pour le lien.
  • C’est un service public déshumanisé qui est en train de s’installer dans notre ville.

C’est pourquoi, le conseil municipal - attaché à un service public postal et à un dialogue social de qualité - apporte son soutien aux postiers et demande à Monsieur le Maire de se rapprocher de la direction de la Poste pour s’assurer du maintien de la qualité du service pour les chambériennes et chambériens.

Cette motion a été votée par l'opposition municipale moins 1 non participation au vote, la majorité municipale a pris prétexte de l'envoi d'un courrier du maire à la direction départementale de la Poste pour ne pas approuver la motion.

Commenter cet article