Assemblée citoyenne de Chambéry Cap à Gauche à la Biollayte

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Assemblée citoyenne de Chambéry Cap à Gauche à la Biollayte

Ce 8 octobre, des habitants du Biollay ont répondu à notre invitation à cette assemblée citoyenne et ont participé à un atelier « Biollay ».Il a été décidé de constituer un collectif Biollay/ Jacob.

L'assemblée s'est déroulée en deux temps :

  • un premier débat en quatre ateliers,
  • un deuxième temps en plénière avec mise en commun, débat et vote des propositions.
Assemblée citoyenne de Chambéry Cap à Gauche à la Biollayte

Restitution synthétique du travail des ateliers :

1- Atelier « Préparation d'une initiative sur la laïcité »

Nécessité, dans un premier temps d'un échange approfondi sur le contenu de la loi 1905 afin de bien connaître ce que dit la loi et de ne pas faire d'approximations.

L'atelier propose à l'assemblée :

- de tenir une rencontre interne à l'association la deuxième quinzaine de novembre en invitant un représentant du « Comité 1905 » de l'Ain <http://01-comite1905.org>,

- d'organiser un temps fort de dialogue en janvier à Chambéry, un an après Charlie en ciblant de façon positive sur l'outil du vivre ensemble que représente la loi et invitant d'autres associations à coorganiser l'évènement.

Proposition 1 : adoptée

 
Assemblée citoyenne de Chambéry Cap à Gauche à la Biollayte

2- Atelier « Actions de proximité »

Dès qu'il y a mobilisation des habitants comme à la Serpolière, à la Tour H ou au Bois joli, des avancées sont constatées ; par contre des améliorations significatives doivent être apportées en matière de communication du bailleur en direction des locataires (par exemple, coupure d'eau chaude sur 4 bâtiments du quartier des Combes alors que les travaux du chauffage urbain étaient prévus).

La question des jeunes circulant en quad, scooter ou moto de façon dangereuse à Chambéry le Haut ou au Biollay est débattue.

Il est proposé d'aborder la question en Commission « politique de la Ville des Conseils de quartier-citoyens ; non pas pour multiplier les caméras de vidéo surveillance mais pour engager un dialogue intergénérationnel citoyen qui fait cruellement défaut.

Proposition 2 : adoptée

L'ex magasin ED est fermé depuis 3 ans sur le secteur des Combes. La solution envisagée par la Ville de vente par lots des cellules commerciales ne semble pas fonctionner.

Il est proposé d'organiser une rencontre des habitants sur le secteur des Combes pour évoquer les besoins des habitants : (quels produits, à quels tarifs ?), puis de proposer soit la signature d'une pétition, soit un rassemblement devant le magasin, ou autre action décidée collectivement.

Proposition 3 : adoptée

Assemblée citoyenne de Chambéry Cap à Gauche à la Biollayte

3 - Atelier « Droits de locataires »

Sont évoquées les modalités d'actions envisageables auprès des bailleurs pour se faire entendre  telles que le blocage des loyers qui paraît délicat à mettre en œuvre (dépôt des loyers sur comptes bloqués, etc.). Le rapprochement avec les associations de locataires paraît utile même si cela n'est pas toujours simple.

L'atelier propose à l'assemblée de :

- développer l'information sur l'accord bailleurs-associations de locataires sur les clauses de vétusté (que peut exiger un locataires sur une robinetterie de trente ans ?, etc.)

- de proposer une actualisation des clauses,

- de réaliser un diagnostic des bâtiments vétustes dans le parc de Chambéry Alpes Habitat et de la Saiem,

Proposition 4 : adoptée

Assemblée citoyenne de Chambéry Cap à Gauche à la Biollayte

4- Atelier Biollay

Parmi les questions qui se posent sur ce quartier de 5700 habitants :

- le commerce : si « ALDI » tient, de nombreux commerce ont fermé  (le « SPAR, le lavomatic, la boucherie, …)

- l'insécurité : problème de voitures qui brûlent régulièrement. Des initiatives intéressantes sont prises par le Café-Biollay sur le lien entre générations,

- la santé dans un quartier avec un nombre de plus en plus important de personnes âgées. Suite à la fermeture récente du Foyer Résidence François Boyer, la Ville envisage la création du Pôle de médecine libérale qui ne semble pas répondre aux mêmes besoins qu'un Centre de santé plus adapté à l'attente des habitants en termes d'accès aux soins.

L'atelier propose de créer un « Collectif Biollay-Jacob » qui se réunira en novembre sur la question de la santé et de l'accès aux soins afin de préparer une rencontre avec l'adjointe à la santé et l'action sociale de la ville et pour prendre des initiatives pour le maintien et le développement des commerces de proximité dans le quartier et le bas de Jacob,

Proposition 5 : adoptée

Commenter cet article