Le collectif collège Côte Rousse "Avec notre collège" est créé

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Le collectif collège Côte Rousse "Avec notre collège" est créé

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de la première réunion. Un dossier répondant à un appel à projets dans le cadre de la politique de la ville a été retiré à Chambéry Métropole.

Alors si vous voulez agir pour que les familles et les jeunes se réapproprient leur collège, rejoignez le collectif.

Ensemble, nous pouvons.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Relevé de conclusions de la réunion du Collectif

"Collège Côte Rousse" en date du 01/07/15

Etaient présents : Patricia Guttin-Vesin, Conseil départemental FCPE ; Pierre Varret, Responsable association Les Amis de la Brondelle à Sonnaz (gite d'enfants) ; Valérie Vanlerberghe, Présidente FCPE Lycée Louis Armand ; Mounir Djellab et Lakhdar Aouedj, Chambéry Sport 73 ; Michel Julien, habitant du quartier et ancien administrateur au CA du Collège Côte Rousse ; Mohamed Slim, Posse 33 ; Alain Ruiz, Guy Fajeau, René Mathieu, Hocine Chakri, Gérard Battu, Jean Marie Lacambre, Chambéry Cap à Gauche.

Etaient excusé(e)s : le directeur Ecole Elémentaire Pommeraie, le délégué du préfet à la politique de la Ville, des parents d'élèves, des enseignants et des membres du CA du Collège Côte Rousse, des enseignants du Lycée Louis Armand, le président du centre social des Châtaigniers, le collectif pour la défense de l'école publique à Chambéry, Gaétan Pauchet élu de Sonnaz et adjoint au Conseil départemental.

Guy Fajeau introduit la rencontre en précisant son objet : soutenir l'image du collège dans le quartier et faire en sorte que les habitants du quartier se réapproprient leur collège :

- en favorisant la mise en place d'actions de qualité,

- en valorisant les nombreuses activités mises en place par les enseignants et l'administration du Collège,

- en développant le réseau du collège auprès des partenaires du quartier,

- en mobilisant les subventions disponibles auprès des collectivités locales.

Le tour de table fait ressortir des éléments de perception de la situation actuelle du Collège :

- de nombreux habitants adoptent des stratégies d'évitement et utilisent des options non présentes au collège pour inscrire leur enfant dans un autre collège de l'agglomération.

- des tensions fortes ces derniers mois, avec le départ du principal et la nomination en urgence d'un principal intérimaire.

- des sorties du collège agitées, parfois violentes aboutissant à des présences répétées de la police. Des squats fréquents dans les garages du Forum.

- de nombreuses réunions du conseil de discipline aboutissant à des exclusions, contre-productives sur le plan éducatif et sur celui de la société (marginalisation et risque d’exclusion impactant la vie locale).

- une forte inquiétude des parents sur la capacité du collège à  donner un service d'éducation permettant à leur enfant de choisir une orientation professionnelle qualifiante, dans un contexte de crise économique et de difficultés générales d'insertion professionnelle des jeunes.

- des conditions de travail pour les élèves rendues difficiles par les comportements inadaptés de certains, un temps de gestion des difficultés impactant celui du travail scolaire de chaque jeune en apprentissage avec des risques de dérives des plus fragiles.

Parmi les pistes de réponses envisagées :

  • des ateliers d'écriture "Slam, Rap, …, allant jusqu'à l'enregistrement en studio, en partenariat avec Posse 33, tout à fait disponible pour repenser des partenariats avec l'équipe éducative du collège,
  • la remise en place de "classes-foot" en partenariat avec Chambéry Sport 73 qui exprime tout son intérêt à s'investir dans ce type de projet. Dans le passé, la fédération française de foot avait soutenu ce type de projet sur le quartier.
  • l’ouverture de filière spécifiques « pointues du type « classe d'apprentissage du chinois, en lien plus étroit avec le Lycée tout proche (les deux, proviseur et principale, changent cette année cela pourrait être l’occasion de repenser le lien entre les 2 établissements)…,
  • la remise en place d'un conseil de quartier jeunes en partenariat avec le collège, donner la parole et encadrer les jeunes pour leur apprendre à s’exprimer autrement que par la violence,
  • soutenir l’articulation avec le jeune représentant du collège au Conseil départemental de la jeunesse,
  • améliorer les relations entre les riverains du Forum et le collège, créer des évènements et favoriser le lien entre les jeunes collégiens et les résidents (pour qu’ils se connaissent et apprennent à s’apprécier pour se respecter)
  • poursuivre et amplifier le travail réalisé par des enseignants du Lycée Louis Armand pour favoriser les liens avec le collège
  • développer les partenariats entre le Collège et le Forum Cinémas qui est à proximité autour d'un projet d'éducation à l'image (en lien avec l’option art visuel au Lycée Louis Armand),
  • développer le partenariat avec l'Espace collégiens. Posse 33 a proposé une reprise de l'Espace jeunes à la ville autour de différents projets dont une web radio, avec des portraits d'habitants du quartier réalisés par des collégiens, atelier d'improvisation, …
  • développer un partenariat avec l’association Les Amis de la Brondelle à Sonnaz qui propose aux adolescents des ateliers éducatifs en lien avec la médiation animale (respect du cadre, des règles, prise de responsabilité …)
  • soutenir les opérations du type « Forum emploi », découverte des filières professionnelles à partir de témoignages d'anciens élèves, partenariat avec la Confédération générale des petites et moyennes entreprises CGPME (travail sur des projets à l’intérieur du collège et découverte de l’entreprenariat), Mission locale, associations du territoire, etc ...
  • réfléchir aux alternatives à l'exclusion (classes relais/ateliers d'écriture de textes mis en musique, accueil en gite d’enfant « La Brondelle » à Sonnaz pour des temps de retour à la nature encadré par des professionnels de l’éducation …)

De façon transversale sur la méthode :

  • se positionner comme l'un des outils de dialogue et de médiation entre les habitants et le collège, en lien et soutien avec l’équipe pédagogique en place
  • nécessité d'adopter un plan de communication s'appuyant sur différents outils afin de valoriser les nombreuses initiatives positives menées par les jeunes, les enseignants : voyages à l'étranger ou tout projets plus modestes mais porteurs de sens pour l’ensemble des acteurs locaux concernés par le collège.
  • faire valider toutes les initiatives par la communauté éducative du collège,
  • s'appuyer sur les moyens de la politique de la ville, les subventions de la Région, du Département de la Communauté d'agglomération de la Ville.

En conclusion, il est décidé de :

  • faire parvenir le relevé de conclusions à chacun pour éventuelles modifications et compléments.
  • le diffuser à l'ensemble des partenaires intéressés par le devenir du Collège Côte Rousse dans une perspective d'élargir le Collectif,
  • rencontrer la nouvelle Principale, dès qu'elle sera installée, afin de lui soumettre nos réflexions et pistes de travail.

Commenter cet article