Le projet du temps d'activités périscolaires devient concret... au moins sur un point... la fin de la gratuité !

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Le projet du temps d'activités périscolaires devient concret... au moins sur un point... la fin de la gratuité !

Article paru sur le blog du "Collectif pour l'école publique à Chambéry" http://collectifpourecolepubliquechambery.over-blog.com/2015/05/la-fin-de-la-gratuite.html

La municipalité continue dans sa lancée... En effet après la hausse des impôts, la baisse des subventions aux associations, le prochain conseil municipal du lundi 1er juin statuera sur la mise en place de la tarification du temps périscolaire.

Encore et toujours le souci d'économies financières, pas de discussion autour de l'amélioration du quotidien des écoliers chambériens après l'école ou autour du classement en REP+ du collège de Côte-Rousse...

Cette mesure va mettre un terme à la gratuité du temps périscolaire, une disposition existante depuis toujours à Chambéry qui pouvait s'apparenter pour les parents à une redistribution des différents impôts auxquels ils ont déjà contribué... A ce niveau, nous pourrons constater que le dossier est précis : 0,30€ pour l'utilisation de la garderie méridienne avant et /ou après le repas, 0,50€ pour le temps de 16h à 17h15 et 0,50€ pour le temps de 17h15 à 18h00. Il s'agit pour le coup d'une somme forfaitaire qui vient s'ajouter au tarif des repas qui lui fonctionne au quotient familial. Pour cette dépense, il y avait pourtant la pérennisation du fonds d'amorçage qui venait alléger la facture mais aussi les financements CAF à mobiliser mais ce dernier dossier sera-t-il constitué ?

Là tout est un peu plus vague, comme le reste du projet d'ailleurs. Même s'il faut reconnaître qu'en réunion de "délégués de parents d'élèves délégués", nous examinons des pistes intéressantes, rien n'est aussi précis que cette question du financement.

Les services de la ville seront mis à disposition, oui avec des cycles de vacances à vacances mais pour combien d'enfants ? Les premiers inscrits ? Le qui fait quoi est également en discussion, les lieux, le rôle des ATSEM, des directeurs d'école,... Bref on est encore loin de choisir les activités qui débuteront d'ailleurs après les vacances de Toussaint même si le paiement commence lui en septembre...

Des questionnaires avaient été établis sur Chambéry le Haut et si les TAPS étaient payants, 2 enfants sur 3 n'y participeraient pas et il y a fort à parier que le tiers restant concerne les enfants dont les parents travaillent et n'ont pas le choix... Dommage les enfants qui étaient dehors ou devant la télé continueront et ne bénéficieront pas des possibilités ouvertes par la réforme des rythmes scolaires. Dommage car pour peu que la mairie réussisse son projet tous les enfants apprécieraient le programme "découverte, ouverture, plaisir"...

Nous présenter aujourd'hui la seule fin de la gratuité sans contenu des activités proposées montre l'absence de volonté politique de cette majorité municipale pour l'Education : l'intérêt financier de la ville passe avant la réussite scolaire des écoliers chambériens. A chacun sa priorité...

Le collectif pour l'école publique à Chambéry vous invite à une réunion préparatoire au conseil municipal du 1er juin.

Rendez vous le jeudi 28 mai à 17 heures au Centre Socio Culturel de Pugnet.

Commenter cet article