Hausse sans précédent des impôts locaux : Une nouvelle gouvernance particulièrement réussie !

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Hausse sans précédent des impôts locaux : Une nouvelle gouvernance particulièrement réussie !

Pour une charge supplémentaire de 800 000 euros liés aux emprunts toxiques, 5,1 millions d'impôts supplémentaires en 2015 !

+ 27,52% d'augmentation des feuilles d'impôts à l'automne. Des choix injustes et inacceptables !

La hausse des impôts locaux, et plus particulièrement de la taxe d'habitation, va toucher l'ensemble des foyers chambériens.

A la suppression de l'abattement général à la base, mesure très injuste car impactant tous les contribuables à hauteur de 84€, indépendamment de la valeur locative de l'habitation, la nouvelle majorité municipale vient d'ajouter une augmentation des taux de taxe d'habitation (de 19,66 % à 21,23%) et de la taxe foncière (de 27,25% à 29,43%).

Pour un contribuable seul ayant un revenu fiscal de référence de 20 000 € l'augmentation va se chiffrer à + 25,34 % pour la taxe d'habitation et +2,18% pour la taxe foncière.

La municipalité fait donc payer aux chambériens ses propres choix budgétaires d'austérité imposés en partie par la politique gouvernementale de baisse des dotations de l'Etat : politique qu'elle soutient par ailleurs et même qu'elle souhaiterait amplifier si sa famille politique était au pouvoir.

C'est donc une nouvelle baisse de pouvoir d'achat des chambériens qui est programmée pour cet automne : hausse de la fiscalité et hausse des tarifs des services publics locaux (avec par exemple la non gratuité envisagée des activités périscolaires).

Si la ville est une des plus endettées de la Région selon le maire de Chambéry, elle est maintenant celle qui détient le record en matière d'impôts locaux. Chambéry, actuellement classée 7ème au palmarès où il fait bon vivre, risque d'être beaucoup moins attractive du fait aussi de ce discours récurrent du maire sur la situation financière apocalyptique de la ville.

La nouvelle équipe municipale s'était engagée à ne pas augmenter les impôts locaux et à faire de l'emploi sa priorité de développement : une nouvelle gouvernance particulièrement réussie !!!

Commenter cet article