Sauvons la MJC ensemble

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Sauvons la MJC ensemble

1300 adhérents, 30 bénévoles, 43 salarié(e)s, 17 prestataires qui travaillent en réseau avec d’autres partenaires du territoire, 40 activités culturelles, artistiques et sportives...

Au conseil municipal du 15 décembre 2014, Guy Fajeau élu de Chambéry Cap A Gauche a interrogé le maire sur le devenir et l'avenir de la MJC et la pérennité du Foyer des jeunes travailleurs.

« La mise en redressement judiciaire de la MJC nous interroge sur le devenir et l’avenir de ses différentes composantes : activités culturelles et artistiques, la jeunesse et logement des jeunes.

Quelle est votre politique en la matière ? »

La réponse est cinglante ; aucun financeur ne comblera le déficit, c’est à dire que la ville, en ne proposant pas d’effacement de dettes au mandataire judiciaire, va fragiliser la structure MJC et certainement lui demander de réduire la voilure pour plusieurs années, avec un risque de licenciements de salarié(e)s dès le début de l’année 2015.

Par ailleurs, le refus de la nouvelle majorité municipale de verser l’avance sur subventions 2015 va également aggraver la situation des comptes de la MJC.

La MJC est donc en grand danger dans sa structure actuelle ; il faut impérativement la défendre comme bien public au service de la culture et de la jeunesse.

Quant au FJT, la vigilance s'impose quant aux propos du maire ((extrait de l'article du DL) :

« Il a souligné également les problèmes de fréquentation rencontrés à la résidence Escoffier. Compte tenu des problèmes d’incivilité et un peu plus, faubourg Montmélian, je m’interroge sur l’opportunité qu’il y a à laisser dans un espace aussi réduit une telle concentration de jeunes en FJT. Le maire souhaiterait voir transférer un certain nombre de places du Foyer de jeunes travailleurs ailleurs dans la ville, pour réaffecter des places en logement ordinaire dans le bâtiment. Michel Dantin a justifié son point de vue : « Le fait qu’on ait, parce que c’est la vocation du FJT, un certain nombre de jeunes à problèmes dans le bâtiment, explique que les jeunes sans problèmes ne veuillent pas venir y loger »

Chambéry Cap A Gauche proposera des initiatives à tous ceux qui se rassembleront pour défendre la MJC et la présence d'un foyer logement pour les jeunes en centre-ville.

Nous vous invitons dans un premier temps à signer la pétition en ligne ci-dessous.

Commenter cet article