Huit mois après son élection, Michel Dantin n’a toujours pas remis en place les Conseils de quartiers

Publié le par Chambéry CAP A GAUCHE

Huit mois après son élection, Michel Dantin n’a toujours pas remis en place les Conseils de quartiers

Communiqué de Chambéry Cap à Gauche

Conseils de quartier / Conseils citoyens

Le nouveau Maire craindrait-il l'expression populaire ?

Depuis la cessation de leur activité, six mois avant les élections municipales, aucune initiative n’est venue concrétiser les effets d'annonce de la majorité  municipale. Il semblerait que les quartiers ne sont plus une priorité : plus d’adjoint de quartier, non remplacement des personnels dans les mairies,… ; c’est la proximité des services publics locaux qui est visée : à quand la suppression des mairies de quartier ?

M Le Maire va de tergiversation en tergiversation en créant la confusion entre Conseil de quartier et Conseil citoyen, comme si trop de démocratie pouvait nuire à la nouvelle équipe en place.

Les Conseils de quartier doivent reprendre leur activité au plus vite, ce sera au sein de ces mêmes conseils que les chambériens détermineront ce qu'ils souhaitent y trouver.

Au nom de quoi M le Maire voudrait-il imposer aux conseils de quartier les sujets dont ils entendront débattre ou discuter, traiter et la manière de le faire ?

Tout ce qui concerne les quartiers concerne leurs habitants... aucun préalable ne sera acceptable.

Quant aux conseils citoyens qui pourraient compléter ce dispositif, leurs contours même encore flous ne sauraient justifier la mise en attente de l'expression démocratique.

En effet, les nouveaux conseils citoyens mis en place à l'initiative de l'Etat, ont pour objectif de traiter, sur certains secteurs de certains quartiers, des dossiers directement liès à la politique de la ville (ressources de fonctionnement ou d'investissement) comme pouvait être le cas sur les Hauts de Chambéry, du Groupe Démarche Participative auparavant.

Trop de démocratie n'est à craindre que par ceux qui préfèrent agir à l'insu des citoyens.

La question est posée pour savoir si les Chambériens seront considérés comme des hommes et des femmes pouvant prendre en charge leur quotidien ou si M. le Maire veut s'en charger à leur place.

Chambéry Cap à Gauche reste fidèle à ses engagements de campagne en souhaitant donner la parole aux habitants en permanence, sans restriction aucune, pour que chacun devienne acteur de sa propre vie et que les nouveaux conseils de quartier puissent bénéficier d'un budget participatif par quartier.

Les élus ont pour seule mission de respecter la volonté populaire, non seulement le jour des élections, mais par un lien permanent avec la population. Les conseils de quartier peuvent remplir cette condition et bien au delà de ce qui a été fait jusqu'à présent.

Aux Chambériens de l'exiger au plus vite en soutenant les actions de notre association.

Commenter cet article