Samedi 8 février au Scarabée

Publié le par Eric WILKOWSKY pour Chambéry CAP A GAUCHE

Samedi 8 février au Scarabée

Conférence de Claire Leconte, Professeur Emérite de Psychologie de l'Éducation - Université de Lille 3, chercheuse en chronobiologie spécialiste des rythmes de l'enfant et de l'adolescent.

  • Cette rencontre était organisée par le réseau "Convergence pour la défense des Services Publics" et le syndicat d'enseignants SNUipp-FSU.

De nombreux candidats de « Cap à gauche » étaient présents et très intéressés par les enjeux de la réforme des rythmes scolaires et les différentes applications qui en seront faite dans les communes à la rentrée prochaine.

Claire Leconte a notamment insisté auprès des parents, enseignants et élus présents, sur l'intérêt à raisonner en termes d'aménagement des temps de l'enfants et non uniquement sur le temps scolaire qui représente 10% du temps de vie de l'enfant sur une année.

Le risque est de remplir les cases d'un emploi du temps sans se poser la question de la cohérence de la continuité éducative et de « quels contenus pour quoi faire ? »

A la lumière des nombreuses études scientifiques menées depuis vingt ans, il apparaît nécessaire de « faire sauter le verrou des 9 demi-journées d'école », imposé aujourd'hui par le ministre de l'éducation nationale, afin de permettre des expérimentations plus souple.

Enfin, il est préférable de mobiliser deux après midis par semaine pour les activités scolaires plutôt que de mettre des «bouts d'ateliers» de trois quarts d'heure où le temps d'installation et de rangement est équivalent au temps d'activité et ne permet pas d'embaucher des animateurs intervenants pérennes et formés.

Ainsi, à Chambéry, il serait sans doute judicieux, pour la mise en route des nouveaux emplois du temps à la rentrée 2014, d’allonger les matinées à 3 h 15 ou 3 h 30 au lieu de 3 h afin de renforcer les temps d'apprentissages, et d’indiquer aux autorités académiques que cette mise en place sera revue dès 2015 pour mieux prendre en considération les temps de l’enfant.

Chambéry « Cap à Gauche » œuvrera en ce sens.

Samedi 8 février au Scarabée

Commenter cet article