Réunion publique salle du Peney au Faubourg Montmélian le 20/02

Publié le par Eric WILKOWSKY pour Chambéry CAP A GAUCHE

Réunion publique salle du Peney au Faubourg Montmélian le 20/02

L'échange avec les habitants se concentre sur la dégradation de la sécurité dans le quartier : nombreuses incivilités, nuisances sonores en soirée, parfois des coups de feu et un nouveau vol à la tire la semaine dernière à 16 h devant la pharmacie.

Les habitants ont en mémoire, fin 2013, le décès d'une voisine décédée suite à une chute au sol provoquée par un voleur à la tire.

Un collectif d'habitants s'est mobilisé pour demander l'installation de caméras vidéos supplémentaires.

Pour « Cap à gauche », il est urgent de vérifier au bout d'un peu plus d'un an, quel bénéfice a réellement apporté cet investissement en réalisant une étude avant d'aller plus loin et dans quelle direction. Il est rappelé qu'à Chambéry, les images enregistrées par les caméras ne sont visionnées que sur réquisition du Procureur de la république, afin d'identifier les auteurs de délits.

Est évoqué « l'effet plumeau » : on s'aperçoit qu'au lieu de régler le problème, ça ne fait que le déplacer.

Il est rappelé aussi que :

  • la Police de proximité a été supprimée par le précédent Président et qu'il est nécessaire et urgent de remettre des policiers nationaux ou municipaux à pied dans le paysage urbain chambérien.
  • La prévention portée par des éducateurs de prévention formés, intervenant régulièrement en soirée est une réponse efficace,
  • le soutien de certains parents en grande difficulté sur l'éducation de leurs enfants,
  • la contribution positive des clubs sportifs dans l'éducation au respect de soi même et des autres,
  • l'urgence de la vigilance au décrochage scolaire et à l'emploi des jeunes
  • le travail en réseau des différents partenaires à renforcer au sein d'un Conseil communal de prévention de la délinquance, actif et efficace.

En conclusion, suite à ce dialogue passionné et constructif, les candidats de « Cap à gauche » invitent les personnes présentes à soutenir le projet de renouveau d'une démocratie participative directe faisant appel à l'intelligence collective pour construire des réponses collectives au défi du vivre ensemble.

Commenter cet article